lundi 7 octobre 2019

De guerre lasse II



Le dessin tire son nom du poème éponyme, ajouté à l'image. 
Quoique déjà partagé sur ce blaugue je le rajoute ici:

Tous vos morts attachés à mon manteau
Maculé d'ordure, de boue, de terre,
Je fais moisson de toutes les colères
Et j'avance sans trêve ni repos

Je marche jusqu'à l'épuisement
Jamais le mien, non! Mais toujours le vôtre.
Et d'une génération sur l'autre
Je renais, toujours plus lasse du sang.

Pareille à Dieu, je m'engendre moi-même
Parce que le vaincu attend son tour
Je vous reviens sous de nouveaux atours
Mais n'ayez crainte : je reste la même

Nul n'est victime pour l'éternité
Et même les larmes des innocents
Ont déjà pour moi le reflet du sang
Ainsi je venge ceux que j'ai tués

Si vous saviez comme j'aimerais dormir
M'étendre quelque part entre vos morts
Ceux qui ont raison et ceux qui ont tort
Et cesser d'être enfin, cesser de nuire

Hélas! L'Histoire des hommes n'a pas
Assez de siècles pour mon sommeil
Alors je continue. Je vous surveille
J'avance parmi l'ombre et le fracas

jeudi 26 septembre 2019

Salina Turda

Je ne poste que fort rarement des photos mais j'ai pris celle-ci à la saline de Turda (Roumanie). Je suis resté comme hypnotisé par le dessin formé par les veines de sel, car il me semble y voir la tête d'un molosse, comme si le Titan Khthôn avait gardé le souvenir de l'un des trois visages de Cerbère ;-)